1 logoMIC

MIC Episode 8 (Mini Interview Confinée)

Pour cet nouvel épisode du projet MIC, j’acceuille le globe trotteur parisien @ymarigo au MICro !

 

1- Peux tu te présenter en qq lignes ?

Je m’appelle Yannis Marigo, 47 ans, marié et père de 3 enfants. Ca c’est pour l’état civil.

Je travaille pour une boite de software US dans la data et l’analytique et j’ai la chance de pas mal voyager pour mon travail. J’ai commencé la photographie il y a bien longtemps en jouant avec les appareils argentiques de mes parents puis je l’ai abandonnée jusqu’à la naissance de mon fils il y a 17 ans en investissant dans le numérique pour les photos de famille. Et (très) progressivement, en montant en gamme à chaque fois j’ai redécouvert ce plaisir. 2012 marque un nouveau départ. Lors d’un voyage en Californie j’ai investi dans un Sony NEX-5N et repris gout à la photo de paysage avec tout à apprendre en termes de traitement d’image.

 

2- Quel est ton univers photo / matériel?

Mon univers, les paysages et un peu d’architecture également. Les couleurs du ciel me fascinent. Côté matériel, Sony. Définitivement. J’ai donc repris avec un APS-C qui avait le mérite, modulo des adaptateurs, d’accueillir la panoplie d’objectifs Canon FD que j’avais accumulée. Puis je suis passé au A7 et A7R et A7R2, avec au départ la volonté de monter mes vieux cailloux et pour leur compacité. Je possède encore les deux derniers mais depuis j’utilise surtout des objectifs natifs (16-35/4, 55/1.8, 85/1.8 et plus récemment 24/1.4). Je n’utilise (presque) pas de filtres. Mêmes pour les poses longues je trouve l’application Sony « reflets lises » super efficace.

 

3- Comment vis-tu cette période de confinement ?

Quand je ne me déplace pas je travaille de chez moi. Cela ne me change pas trop de mon habitude si ce n’est que la maison est moins calme. Pour le reste, la situation est particulièrement anxiogène. Nous avons dû annuler nos vacances prévues à New York et Chicago (je sais mon bilan carbone côté avion n’est pas bon mais j’essaye de me rattraper par ailleurs) et je ne suis même pas sûr de ce qui se passera cet été. J’ai lu il y a quelques mois le livre « Comment tout peut s’effondrer ». Convaincu que l’humanité va droit dans le mur je ne m’attendais pas au scénario actuel, si vite. Je ne sais pas de quoi demain sera fait…il y a sans doute une opportunité à saisir pour changer des choses.

 

4- Des conseils à donner aux autres photographes confinés?

Rien de très original si ce n’est en profiter pour fouiller dans ses RAW, retraiter d’anciennes photos, se perfectionner en post-traitement, tester sa créativité et étoffer son réseau.

 

5- Quels sont tes projets à moyen ou long termes?

Parler de projets en ce moment me paraît compliqué. Sans vouloir être pessimiste non plus mais je ne suis même pas certain de pouvoir faire les parcs américains cet été. Je me délectais déjà des photos que j’allais pouvoir faire.

Et bien Yannis, merci pour ta franchise, mais je suis une personne naturellement optimiste alors je dirai qu’il faut y croire ! A bientôt pour un nouvel épisode…

 

https://www.instagram.com/ymarigo/

 https://yannismarigo.com

7 yannis insta